La pétanque, un sport de haut niveau

  • Posted by: Nirina
  • Date:

En famille ou entre collègues, faire une triplette est une partie de plaisir. D’ailleurs, beaucoup assimilent cette activité à un passe-temps parce qu’elle attire plus de quinquagénaires que de jeunes gens. Dans cet article, nous vous aidons à faire la lumière sur ces idées reçues. Bien plus qu’un simple loisir, la pétanque est un sport à part entière.

La pétanque, pas qu’un loisir

La pétanque est la onzième activité physique la plus pratiquée en France. Son côté loisir prend toutefois le dessus sur le volet sportif. En effet, l’on a du mal à se défaire de cette image guignolesque de la doublette. Alors qu’un joueur de basket professionnel empoche près de 10 000 euros par mois. Alors que les as de la pétanque comme Philippe Quintais, eux, peinent à gagner 5 000 euros.

En dépit des préjugés, le jeu de boules est une discipline sportive, cette dernière étant définie comme l’ensemble des exercices physiques, individuels et collectifs et qui observent des règles explicites. À titre d’exemple, il existe une distance conventionnelle comprise entre 6 et 10 m pour tirer. Aussi, chaque joueur qui présente plus de 0,5 g d’alcool par litre de sang ne peut concourir.

La pétanque c’est du sérieux

A ce jour, la France compte près de 350 000 licenciés. Ces joueurs, hommes et femmes, s’acharnent dans le but de devenir les meilleurs dans leur domaine. Vous l’aurez deviné, il existe des compétitions de pétanque aussi bien au niveau national qu’international. Néanmoins, le plus connu reste le Mondial La Marseillaise qui voit se confronter, chaque année, près de 4 000 pétanqueurs.

Lors de ces championnats, une partie peut commencer à 9 heures le matin et ne se terminer que vers 23 heures le soir. Cela use forcément les nerfs et cela demande une grande forme physique et surtout mentale. L’on se demande alors pourquoi la pétanque n’est pas un sport olympique au même titre que le curling, le lancer du poids ou encore le tir à l’arc.

Certes, cette discipline ne contribue peut-être pas à améliorer directement votre cardio, mais sa pratique régulière renforce vos facultés cognitives et contribue à l’entretien de vos articulations. C’est un sport qui demande une préparation physique. Les épaules, le dos, le coude, le poignet, les cuisses, les molettes et même le bassin sont effectivement sollicités lors d’un mouvement de lancer.