MS Pétanque : une fabrique de boules de pétanque de la Haute-Marne

  • Posted by: Nirina
  • Date:

MS Pétanque figure parmi la liste des plus grands concepteurs de boules de pétanque en France. Il siège en Haute-Marne, plus précisément à Nogent. Dotée d’un fort dynamisme, l’entreprise a lâché que sa production environne aujourd’hui les 90 000 triplettes de boules pour l’année.

La place de MS Pétanque et de ses boules

Lorsqu’on parle de pétanque ou de fabricant de boules, beaucoup d’individus se tournent immédiatement vers la cité phocéenne. En effet, Marseille est connue comme étant un berceau de la pétanque en France. Pour information, c’est là que se déroule, tous les ans le fameux Mondial La Marseillaise qui est comme un véritable rendez-vous de tous les passionnés du monde. En tout cas, cette fois-ci, on aura les yeux rivés sur Nogent et plus précisément sur MS Pétanque. Il s’agit d’une petite entreprise, mais dont la notoriété a aujourd’hui déjà traversé les quatre coins du monde.

On notera que MS Pétanque a décidé de s’établir dans un local plus spacieux l’année dernière. Ce nouvel établissement fera donc en tout 1 300 mètres carrés. José Sanchez, gérant de la fabrique en est vraiment fier. D’ailleurs, il espère que cela contribuera à son objectif annuel de 2022, qui est de produire dans les 90 000 triplettes de boules MS Pétanque. Pour rappel, MS Pétanque produit une panoplie de boules de compétitions. Quant aux boules de loisir, vous n’en trouvez qu’un seul modèle. Tout d’abord, concernant ces boules de compétition, n’oubliez pas que MS Pétanque en possède 10 qui sont homologuées par la FFPJP.

En ce qui concerne les prix, cela varie entre 105 euros et 255 euros pour trois boules. Comparé à La Boule Bleue ou encore à Boulenciel, on peut affirmer que MS Pétanque se situe, surtout dans le moyen de gamme. José Sanchez souligne qu’aujourd’hui, certaines boules de compétition peuvent valoir 70 euros. Toutefois, il est possible d’atteindre les 300 euros voire 500 euros la triplette lorsqu’on parle de triplette de boules haut de gamme.

Une enseigne 100 % française

Si l’on jetait un œil du côté de l’histoire de MS Pétanque, c’est une entreprise qui date de 1994. A l’origine, MS provenait de l’acronyme de « Marle Sport ». Bien qu’elle ait été dépendante de cette organisation, elle ne l’est plus aujourd’hui. MS Pétanque est autonome à 100 %. D’ailleurs, l’année 2008 marque son entrée dans le monde de l’actionnariat. Bien que des changements aient été opérées au sein de l’entreprise, les boules de pétanque n’ont pas changé. Au contraire, elles se sont améliorées au fil des années.

Les boules MS Pétanque jouissent en effet d’un procédé soigné qui demeure en circuit court d’après son patron. Celui-ci ajoute même que pour la partie acier allié au carbone, certains produits seraient toujours confectionnés à Nogent et n’en sortent pas. Ces métaux seraient alors fournis dans un rayon de 300 mètre de la fabrique. Mais qu’en est-il de l’inox ? Celui-ci fait l’objet d’un traitement thermique. Pour sous-traiter cette partie des matériaux, MS Pétanque a décidé de faire confiance à un fabricant de navettes de Charleville-Mézières.

Puis, il faudra aussi parler de ce qui fait la différence entre MS Pétanque et ses rivaux sur le marché de la fabrication de boules. On citera, plus particulièrement, la technologie anti-rebond. A ce titre, si les boules de pétanque sont généralement lisses sur leur partie interne, chez MS Pétanque, ils ont placé des petites alvéoles là-dedans. Ainsi, la boule sera capable de « bien s’écraser, d’avoir moins de recul et moins de rebond, quand elles vont faire un carreau ». C’est grâce à cette particularité que les triplettes MS Pétanque ont tant de succès tant au mondial La Marseillaise que lors d’autres compétitions de pétanque.

MS Pétanque : quelles sont les perspectives annuelles et futures ?

Malgré la pénurie de matière première que font face les entreprises comme Obut et La Boule Bleue aujourd’hui, MS Pétanque soutient le fait que tout va pour le mieux de son côté. Alors que le Covid a eu des répercussions désastreuses sur certains business, les ventes de l’enseigne arrivaient tout de même à égaler celles de l’année qui précédait la pandémie. D’après Sanchez, les boules de pétanque ne connaissent pas une « saisonnalité ». La fabrication de boules est un métier qui requiert une constance toute l’année. Et s’il y a une période sur laquelle les commandes ralentissent, c’est en général en août. Ceci correspond à la période de vacances d’été.

Toujours en ce qui concerne cette difficulté à s’approvisionner en matière première, l’enseigne se dit avoir prévu le coup. Elle possède ainsi un stockage conséquent en acier inox et carbone, ce qui lui permettra de compenser toute la demande attendue pour l’année 2022. Puis, il faut noter qu’en dehors du métal, les principales dépenses reviennent au niveau du « travail d’usinage, de soudure, de la gravure et du contrôle ».

Pour finir, MS Pétanque s’est lancé dernièrement dans une amélioration des conditions de travail de son personnel. Il bénéficie aujourd’hui d’un robot collaboratif fourni par France Relance. Tout comme de nombreuses entreprises, elle n’est donc pas à l’abri du besoin d’automatiser et de transiter vers le digital.

read more