5 raisons d’inscrire ses petits dans un club de pétanque

  • Posted by: Nirina
  • Date:

Bien que l’été ait pris fin, vos enfants et vous continuez à jouer à la pétanque ? Que dites-vous de les intégrer dans l’univers du sport de boules en les inscrivant à un club de pétanque de votre quartier ? Ils pourront ainsi valoriser leur temps, tout en s’amusant. Car oui, la pétanque est une activité qui se pratique toute l’année : printemps, été, automne, mais aussi hiver. Alors qu’on a l’habitude de ranger ses triplettes de boules lorsque les temps hivernaux arrivent, il est bien possible de profiter de cette saison pour progresser. Découvrons, tout d’abord, cinq bonnes raisons qui encouragent à rejoindre un club de pétanque.

La pétanque : une activité physique à part entière

On attribue différents bienfaits au sport de boules qu’est la pétanque. Elle permet d’améliorer ses aptitudes stratégiques, de devenir plus adroit et plus précis dans ce que l’on fait. Bref, la pétanque est une discipline appropriée à tous les âges. Que l’on soit adulte, senior ou petit, il n’y a aucun mal à s’adonner à une ou deux parties de pétanque.

Du côté des plus jeunes, à un certain âge, ces derniers sont amenés à faire face à des changements sur le plan physique. Ils peuvent ainsi se sentir perdus, changer d’humeur. Dans ce cas, il est essentiel de canaliser cette énergie. Cela est possible en multipliant les allers et retours sur un terrain de pétanque. Le fait de s’agenouiller et de se lever est en soi, un exercice physique que l’on assimile à du squat. Bref, tous ces petits mouvements contribuent à son bien-être. Ils suscitent tant bien les articulations que l’équilibre de l’enfant.

Notons que la pétanque permet aussi de bien grandir, niveau musculature. Intellectuellement parlant, c’est un jeu stratégique. Trouver une technique infaillible pour triompher de l’équipe adverse fait travailler la matière grise. En inscrivant vos petits dans un club de pétanque, vous éviterez à vos enfants d’abuser de l’écran de l’ordinateur ou du smartphone. Cette vision de loin est essentielle pour la santé des yeux. Ça devient même une sorte d’entraînement, qui permet d’aiguiser l’acuité visuelle.

Du matériel basique, accessible à toutes les bourses

Certaines disciplines sportives nécessitent un gros investissement. Mais plus important encore, les équipements peuvent prendre beaucoup de place dans une maison. Si vous n’aimez pas l’encombrement, la pétanque est faite pour vous. Il faut noter que si vous commencez à intégrer un club, le matériel nécessaire est tout d’abord la boule de pétanque.

Il faut noter que certains clubs permettent le prêt de boules, ce qui est très intéressant si vous n’avez pas encore assez de moyens pour vous en offrir. Il ne vous reste alors qu’à équiper votre enfant de vêtements et de chaussures de sport. Tout cela peut certainement bien rentrer dans sa petite armoire. En ce qui est des boules de pétanque, il faut devoir bien choisir en fonction de la taille de la main et de l’âge de votre petite fille.

En général, c’est cette boule qui est la plus coûteuse. Le cercle, la chamoisine et le but, eux, sont accessibles sur le plan financier. Il y a aussi le ramasse-boules si vous voulez éviter à votre enfant de se pencher à maintes reprises.

Une méthode efficace pour forger son esprit d’équipe

Bien qu’il existe le tête-à-tête à la pétanque, il est commun de vouloir jouer en triplette ou en doublette. La pétanque est donc un sport individuel, mais surtout collectif. Il arrive que l’on doive sécuriser la triplette de boules d’un de ses coéquipiers, quitte à se sacrifier pour toute l’équipe. Et encore une chose : lorsqu’une équipe obtient un point, c’est tous les joueurs qui en bénéficient et non un seul. Cet esprit d’équipe, c’est un élément clé qui sera mis à profit par votre enfant dans le futur, lorsqu’il sera amené à intégrer le milieu social.

Le fait de triompher ensemble ou de perdre ensemble permet, en effet, de se sentir responsabilisé. On souhaite ainsi consolider ses capacités personnelles, tout en faisant preuve d’empathie pour que tous atteignent l’objectif visé. Puis, il y a aussi un sentiment d’appartement qui est partagé. Le club de pétanque est un endroit qui permet de se lier d’amitié avec d’autres personnes qui partagent la même passion. Bref, une telle activité est bénéfique en soi.

S’ouvrir au monde grâce aux compétitions

Quand on est membre d’un club, il est tout à fait normal de vouloir mesurer ses compétences et de participer à des compétitions de pétanque. Ainsi, supposons que votre enfant est membre, il faudra se préparer à ce qu’il multiplie les rencontres avec les autres joueurs, non seulement de son club, mais des clubs des villes voisines. Si votre petit est talentueux, il est possible qu’il voyage beaucoup en raison de ces tournois de pétanque.

En passant d’un pays à l’autre, il s’ouvrira davantage au monde. Il aura une jeunesse comblée et surtout, il pourra avancer dans sa pratique, vu qu’il est toujours entrain à sortir de sa zone de confort en affrontant différents profils de joueurs de pétanque. Car oui, la pétanque est aujourd’hui pratiquée non seulement en France, mais aussi à l’autre bout du monde. Il est aussi fort probable qu’il se fasse des amis dans tous les continents.

La pétanque intègre désormais les écoles primaires

Vous avez peur pour les études de vos enfants et vous voulez privilégier une activité parascolaire normale ? Pour votre gouverne, la pétanque figure aujourd’hui parmi les disciplines mises en place au sein des écoles primaires. On y joue pendant les séances d’EPS, au même titre que le foot ou le basketball. Bien sûr, pour permettre une initiation plus efficace, les règles ne sont pas aussi strictes qu’en compétition. Elles s’adaptent pour pouvoir toucher le maximum d’étudiants possibles.

L’année dernière, par exemple, la FFPJP (Fédération Française de Pétanque et Jeu Provençal) a offert un label à 388 écoles de pétanque. La priorité est donc de développer l’activité et de la banaliser au maximum pour que davantage de gens y prennent goût. L’organisme met aussi l’accent sur les compétitions spécial jeunes dont le plus célèbre est le Circuit National Jeunes. Ces initiatives ont été mises en œuvre dans le but de former l’élite pétanque de demain en France.

read more

Pénurie de matières premières : le problème de métaux pas encore résolu en France ?

  • Posted by: Nirina
  • Date:

A ce jour, les fabricants de boules de pétanque se plaignent encore face à la pénurie de métaux dont fait face l’Europe. En effet, depuis mars dernier, l’UE a entamé des sanctions pour contrecarrer les actions russes. Les pays de l’Europe ont ainsi choisi de se passer de l’acier russe. Ce matériau étant utilisé dans bien des domaines, tous semblent se plaindre. Même à ce jour, le problème ne semble être résolu.

Rappel sur les événements de ce premier trimestre 2022

Tout a commencé au début du mois de mars 2022. En effet, Severstal, un géant de la sidérurgie en Russie a décidé de stopper l’approvisionnement d’acier en direction de l’Europe. Pour rappel, cela compte pour 2,5 millions de tonnes de matières premières environ. Cette décision n’est pas dérisoire. Elle est stratégiquement et murement réfléchie, dû au fait qu’Alexei Mordachov figure lui aussi dans la liste noire établie par l’UE. Notons qu’il s’agit de l’actionnaire numéro un de ce groupe industriel. D’un côté, il y a aussi le producteur ArcelorMittal qui a dit vouloir se contenter du minimum technique pour les activités de son usine en Ukraine.

La fabrication de boules de pétanque retardée

On sait très bien que de nombreux outils de la vie de tous les jours requièrent l’approvisionnement en acier. C’est le cas dans la construction des grues que l’on utilise en chantier, mais aussi la fabrication de boules de pétanque. Ce sport, très pratiqué en France, rencontre aujourd’hui des soucis puisque les producteurs de triplettes de boules comme Obut, MS Pétanque ou La Boule Bleue peinent à assurer les commandes de l’année. Du côté de La Boule Bleue, il y a carrément un décalage conséquent au niveau des livraisons faute de cette pénurie de métaux. Si normalement, celle-ci devrait être d’une dizaine de jours, ce délai semble avoir été reporté à plusieurs semaines voire quelques mois. Si une poignée de pétanqueurs se portent compréhensifs, ce n’est pas le cas de tout le monde. Bref, c’est tout l’univers bouliste qui est bouleversé.

Des prix de boules de pétanque qui se sont envolés

Du côté des membres du Seimat, il est clair qu’il est difficile de se prononcer si les choses reviendront à la normale ou non. On sait tout simplement que les prix de l’acier ont flambé, ce qui a poussé également les producteurs à réviser leurs prix. C’est le cas, par exemple, de la boule Match+ d’Obut. Si le prix initial était à 156 euros, on la retrouverait désormais au prix de 165 euros sur Pétanque web. Il en est de même pour tous les produits nécessitant de l’acier.

L’inox en difficulté par rapport au carbone

Les adhérents du Seimat s’approvisionnent auprès de plusieurs contrées en ce qui est des métaux. Cela dit, la part que prend l’Ukraine et la Russie ne sont pas aussi conséquent. En ce qui est de l’Ukraine, celle-ci fournit 7 ou 8 % de l’acier total que l’on utilise en Europe. Quant à la Russie, sa production est nettement supérieure. « 20 % des importations d’acier en Europe proviennent de Russie et d’Ukraine » comme l’a spécifié le délégué général d’A3M, Bruno Jacquemin. Ce chiffre se rapproche de celui de la Turquie qui est aujourd’hui estimé à 21 %.

Certes, l’Europe n’est pas entièrement dépendante. Mais il est difficile de combler cet écart de 20 %, d’où la hausse de 7 % sur le prix des aciers sur tout le continent. Au niveau de l’acier carbone, le problème est plus ou moins léger. L’Europe peut effectivement trouver d’autres alternatives que ceux fournis par l’Ukraine et par la Russie. Cela dit, il en est autrement pour une poignée de métaux comme le nickel et le ferrosilicium. Pour information, ces deux minéraux servent à la fabrication de l’acier inoxydable. La pénurie de métaux a un effet, non seulement sur la production de boules de pétanque, mais aussi d’autres produits tels que les batteries lithium-ion ou certains pots catalytiques d’engins à moteurs.

read more

O’Boulodrome, un bon plan pour jouer à la pétanque cet hiver

  • Posted by: Nirina
  • Date:

Lorsque l’hiver arrive, beaucoup décident de ranger ses triplettes de boules. Et pourquoi donc ? La raison est simple. En effet, les boules, notamment celles en carbone sont réputées rouiller lorsque la température diminue. Puis, scientifiquement parlant, il est connu que la réaction d’une boule ne sera pas la même à une température de 30 ° C et à une autre température de – 15 ° C. Cela dit, pour certains joueurs de pétanque, il n’est pas question de se priver de leur sport favori pendant une bonne partie de l’année. Puis, l’hiver ne se termine que le 20 mars en France, ce qui fait trois longs mois. C’est ce qui nous amène à vous proposer un bon plan pour jouer à la pétanque cet hiver : O’Boulodrome.

O’Boulodrome, c’est quoi ?

Vous l’avez deviné, O’Boulodrome est un espace privé qui permet de jouer à la pétanque. Cela dit, à part le fait de pouvoir pratiquer sur un terrain in-door de 300 m2, vous avez également la possibilité de faire autre chose. Vous pouvez, par exemple, jouir d’un bon plat dans le restaurant de la boutique, déguster des apéros ainsi qu’un bon verre de vin issu de la cave de l’enseigne. Logé en plein centre de Toulon, c’est un emplacement qui respire le partage et la convivialité. Puis, n’oublions pas que vous avez la Méditerranée à quelques pas du coin pétanque. L’ambiance est alors parfaite pour une éventuelle rencontre entre collègues.

Jouer à la pétanque chez O’Boulodrome

Pour commencer, il faut souligner que Toulon est une ville qui se trouve à proximité de la Ciotat, là où tout a commencé. C’est lors d’une partie de jeu provençal qu’un homme du nom de Lenoir a pensé à former un cercle pour pouvoir tirer à l’intérieur de celui-ci et solutionner son problème de rhumatisme. Chez O’Boulodrome, les propriétaires vous allouent trois terrains de pétanque d’intérieur. Pour avoir une idée de la qualité du terrain, sachez qu’il est à la fois sablé et gravillonné. Vous pourrez ainsi jouer dans les meilleures conditions.

En ce qui concerne les conditions de jeu, il est évident que le terrain est, de prime abord, accessible à la clientèle de chez O’Boulodrome. Cela dit, il existe d’autres conditions à respecter pour en profiter. On citera, à titre, que le client aura à payer 2 euros TTC pour pouvoir participer à une partie, en plus de sa consommation. Chaque partie de pétanque ne doit pas dépasser les 40 minutes. Lorsque celle-ci est achevée, il est important que les joueurs puissent ranger les boules de pétanque que l’enseigne leur ont fourni. Celles-ci devront être mises à l’intérieur d’une caisse destinée à cet effet. Pour finir, il est interdit de jouer en terminant « Fanny ».

Pourquoi est-ce qu’il s’agit d’un endroit de premier choix ?

L’hiver prochain, O’Boulodrome sera donc le rendez-vous à ne pas manquer pour les boulistes de Toulon et ses alentours. Invitez-y quelques amis pour profiter de l’aspect Apéro de l’enseigne. Les proprios vous assurent une ambiance des plus conviviales. Vous pourrez, par la même occasion, avoir un aperçu des buffets bistro, mettant à l’honneur les produits du terroir provençal que proposent le restaurant. Il ne faut pas non plus oublier que ce dernier dispose d’une sélection de spiritueux goûteux qui sauront rehausser le goût de vos apéros. Sur place, vous découvrirez certainement quelques gadgets pétanque qui sont à vendre. Tous sont 100 % made in France.

Focus sur les différents packs présentés

Pour éblouir sa clientèle, O’Boulodrome a mis en place divers événements. On s’intéressera par exemple à l’After Work du Bouliste qui est organisé tous les mercredis, jeudis et vendredis soir à 18 h 30. En payant 20 euros, vous pouvez jouir d’un buffet à volonté, d’un verre et d’un créneau pétanque qui sont tous deux offerts. Pour le même montant, vous pouvez participer au Bouliste Club qui a lieu tous les samedis soir à 19 h. On citera également le Brunch Pétanque pour les amateurs de douceurs, chaque samedi de 11 h 30 à 15 h. Puis, à l’occasion de la coupe de Monde de football, O’Boulodrome vous invite à assister aux matchs pour supporter vos équipes favorites.

Un autre point important à souligner, c’est que le restaurant s’avère être un organisateur d’événement. Vous pouvez leur confier la réalisation de A à Z d’un séminaire ou d’une réunion d’entreprise, tout comme vous pouvez leur assigner les préparatifs pour votre fête d’anniversaire. L’entreprise est expérimentée dans ce genre d’événement et est prêt à s’adapter selon vos exigences et vos besoins. Tout sera mis en œuvre pour que votre moment soit inoubliable.

Vous voulez vous renseigner davantage ? Si vous habitez Toulon, sachez que notre petit bon plan d’aujourd’hui se situe à l’adresse 6 Rue Chevalier Paul 83000 Toulon. L’équipe est joignable au téléphone 04 28 04 09 33 ou encore via le mail contact@oboulodrome.fr.

read more

Découvrez notre top 3 des ouvrages sur la pétanque

  • Posted by: Nirina
  • Date:

La pétanque est un sport, mais également un loisir très apprécié en France. Que l’on soit en vacances d’été ou lors d’une journée team building, c’est une activité qui prend une place considérable dans nos mœurs. Cette raison est suffisante pour découvrir les bases de cette discipline. Vous voulez découvrir les aspects de la pétanque, sans devoir vous inscrire dans le club de pétanque de votre quartier ? Les bouquins peuvent être une source importante de connaissance. Découvrez, dans cet article, notre sélection des 5 meilleurs livres qui parlent de la pétanque.

Pétanque – Le grand livre de Claude Raluy

Aujourd’hui, même les enfants des écoles primaires sont initiées à la pétanque. Tout laisse donc à croire que tout le monde a déjà tenu une boule dans ses mains. Cela dit, il en est autrement des valeurs que recèle cette activité. D’où vient-elle ? Quelles sont les règles qui régissent ce sport de boules ? Comment bien jouer ? Tous ces points sont abordés à l’intérieur de ce livre intitulé Pétanque – Le grand livre de Claude Raluy. Il permet, par la même occasion, de faire la différence entre l’activité « loisir » que l’on pratique en famille, et la pétanque professionnelle, qui est un circuit de compétition à part entière en Hexagone.

Mais qui est Claude Raluy ? A savoir qu’il s’agit d’un ex-joueur professionnel de sport de boules. Autrefois appelé Claude d’Auteuil, notre Parisien a peu à peu disparu des boulodromes. Cela dit, il n’a pas quitté définitivement le monde de la pétanque. En 1998, Claude Raluy établit le Centre International d’Enseignement Pétanque ou CIEP. Pour information, il s’agit d’une école de pétanque qui est aujourd’hui agréée FFPJP. Elle est également intimement liée à cet organisme, notamment dans l’instruction des arbitres ou encore l’entraînement des joueurs de haut niveau.

La fabuleuse histoire de la pétanque – Martine Pilate et Jac Verheul

Dans la majorité des cas, c’est le hasard même qui est à l’origine des histoires les plus intéressantes. D’ailleurs, il faut noter que celles-ci ne sont pas très bruyantes, tout comme le sport de boules. Il faut rappeler que les racines de ce jeu de boules remontent aux années 1910, où de nombreux amateurs de sports de boules s’étaient rassemblés à la Ciotat.

Tout d’abord connue comme étant une activité d’hommes bedonnants, c’est vite devenu un sport avec des compétitions. A ce titre, le nombre de licenciés à la fédération de pétanque augmente d’année en année et a vite atteint les milliers en France. Puis, qui aurait imaginé que les rhumatismes de Jules Le Noir auraient engendré de tels engouements en France. C’est cette trajectoire de la pétanque que Martine Pilate et Jac Verheul retracent dans ce livre.

En ce qui concerne les auteurs, notons que Martine Pilate est une descendante de pétanqueur de renom : Joseph Pitiot. Cette culture de la pétanque depuis sa tendre enfance la rend apte à raconter ce parcours de la plus belle des manières possibles. La façon dont Joseph Pitiot a transmis son amour du sport de boules à sa petite fille y est alors pour quelque chose. Et sa collaboration avec Jac Verheul n’en fait qu’un ouvrage tout aussi exceptionnel.

Notons que ce spécialiste du montage au cinéma est lui aussi un adepte invétéré de la pétanque. Il a visité les quatre coins du monde pour prendre les plus beaux clichés de joueurs de pétanque internationaux. Cela vaut tant pour les amateurs novices que pour l’élite de la pétanque française. En tout cas, si Martine Pilate a décidé d’écrire, c’est en grande partie pour préserver l’aspect traditionnel du sport de boules, vu que celui-ci ne cesse d’évoluer aujourd’hui.

La pétanque de compétition – Pierre Fieux

Si vous vivez en France, il est sûr que vous avez certainement déjà un jour joué à la pétanque. C’est une activité qui se pratique tant bien à la plage durant ses vacances d’été qu’à l’intérieur d’une maison de retraite. Bref, c’est un sport tellement populaire qui rassemble les petits et les grands dans une seule discipline. Cela dit, il existe un volet sport que beaucoup ne connaissent pas encore. Car oui, la pétanque est une activité qui demande à ce que l’on soit adroit et bon stratège. Elle met en avant de nombreuses valeurs telles que la patience ou bien l’autodiscipline. A cela viendra s’ajouter de la technicité qui résulte nécessairement d’un entraînement rigoureux. C’est en combinant tous ces éléments qu’il est possible de briller ou tout simplement de perfectionner son jeu.

En ce qui est de Pierre Fieux, c’est un nom que l’on connaît déjà beaucoup. Si vous êtes un amateur du Mondial la Marseillaise à pétanque qui se déroule à Marseille, sachez que l’auteur est un finaliste de cette compétition internationale. Il a ainsi assez de connaissances et d’expérience pour parler de la pétanque en tant que sport de haut niveau. Son palmarès étant composé d’une dizaine de titres, ce bouliste originaire du Var nous transmet tout son savoir à travers ces écrits.

read more

Boule de pétanque : pourquoi est-ce le cadeau de Noël idéal pour vos collaborateurs ?

  • Posted by: Nirina
  • Date:

Vous êtes un chef d’équipe ou un dirigeant d’entreprise ? A un mois des fêtes de Noël, il est peut-être temps de préparer les cadeaux idéals pour vos employés. Si votre entreprise est de taille humaine, changez des bons d’achat et des clés USB personnalisés. Offrez à votre personnel un présent qui leur fera se souvenir de vous, et ce, pendant plusieurs années. Pour ce faire, la boule de pétanque semble être une belle alternative. En quoi est-ce un présent innovant et unique ? C’est ce que nous allons découvrir dans cet article.

Des boules de pétanque pour cadeau en ce Noël ?

Au mois de décembre, les occasions sont nombreuses pour fêter. Que ce soit pour la veille de Noël ou pour la fin de l’année, on cherche à partager du bonheur avec son équipe au travail. Et quand on dit partage, il nous vient de suite à l’esprit d’une discipline sportive telle que la pétanque. Après tout, suite à une longue journée de travail, rien de mieux que de se retrouver dans un bar à pétanque pour picoler tout en faisant quelques lancers de boules. Cela a toujours été hyper convivial, et cela le sera toujours. Puis, c’est une pratique qui est surtout virale puisqu’aujourd’hui, ce sport pose son empreinte dans le milieu social.

Ce qui est sûr, c’est que la pétanque amène à se divertir et à passer du bon temps en compagnie d’autrui. D’où l’idée de répandre cet esprit avec les personnes qui nous sont chères tels que nos collègues de travail ou vos amis. Rien de mieux que des boules personnalisées pour évoquer cela. Prenez par exemple le temps de collecter les initiales de chacun de vos subordonnés. Ces initiales, auxquelles vous ajouterez le nom de votre entreprise, seront alors à graver sur les triplettes de boules.

Chez Pétanque web, jusqu’à 15 caractères, cela ne vous fera que 16 euros par triplette. Bien que ça puisse être un poste de dépense important, ces petites attentions vont droit au cœur. Vos collaborateurs en seront émus, ce qui leur poussera davantage à donner le meilleur d’eux-mêmes pour l’atteinte des objectifs fixés. Sans compter que ce sont des cadeaux qui durent dans le temps et qui marqueront certainement les esprits des destinataires !

Définir son image avec des boules de pétanque en guise de cadeaux

Au sein d’une entreprise, nombreuses sont les occasions qui justifient la distribution de cadeaux. Que vous organisiez un team building, un séminaire ou un repas d’entreprise, les parties de pétanque peuvent bien être insérées entre temps. L’idée est de sortir le grand jeu en proposant des triplettes de boules originales et customisées comme cadeaux. Ces jeux sont réconfortants et changent des discussions à répétition que l’on peut avoir entre collègues.

Cela marcherait aussi, même si vous deviez organiser un événement en compagnie de vos fournisseurs ou de vos clients. En jouant à la pétanque ensemble, cela permet de nouer des liens. Puisque les parties se déroulent en équipe, il est important que chaque équipe ait une couleur qui lui est propre. Vous pouvez même utiliser des cochonnets personnalisés en double face que l’on retrouve toujours sur Pétanque web. Si la personnalisation de boules n’admet que des caractères dans cette boutique en ligne, il est possible d’imprimer votre logo sur les buts pétanque.

Un de vos plus anciens employés va partir en retraite ? Rendez son dernier jour de travail mémorable en lui offrant soit un but personnalisé soit une boule de pétanque gravée. Si le premier est pas cher en général, les boules restent tout de même un investissement. Que vous partiez sur des boules de compétition ou des boules de loisir, c’est l’intention qui compte !

read more

Préparatifs de la troisième édition du national de pétanque à Brest : que faut-il savoir ?

  • Posted by: Nirina
  • Date:

Vous avez déjà entendu parler du national de pétanque ? Eh bien, le troisième événement aura lieu à proximité de Brest dans le Finistère. Les parties se dérouleront entre le 2 et le 4 décembre prochain, et ce, dans une petite ville dénommée Penfeld. Notons que ce projet est mis en œuvre par Tonnerre de carreaux, ce dernier étant une association.

Prochainement, une commune du Finistère se prépare à organiser la troisième édition du national de pétanque. Ainsi, du 2 au 4 décembre 2022, de nombreux pétanqueurs venus des quatre coins de la région viendront pour participer. Notons que l’endroit choisi pour la mise en valeur de la discipline sera le parc des expositions situé à Penfeld. Que peut-on attendre de ce national ? Robert Saive, président de Tonnerre de carreaux, nous en parle.

Que de la triplette prévue durant le tournoi

Bien sûr, en tant que compétition, vous verrez des centaines de joueurs s’affronter lors de cet événement. Le premier jour, c’est-à-dire le vendredi, sera marqué par la participation des seniors de 55 ans et plus. Ils sont 256 triplettes à participer en tout. Tous les boulistes rivaliseront à trois contre trois lors des matches de poules. Chaque participant se verra attribué deux boules de pétanque chaque. Selon les instructions de Robert Saive, ceux qui souhaitent jouer devront arriver tôt le matin, à 7 h 30. Ce laps de temps d’une heure et demie servira à la récupération des licences professionnelles et, bien évidemment, à la préparation tant physique que mentale du bouliste.

Le dimanche, on a déjà 320 triplettes qui s’opposeront lors de cette troisième journée du national. Les horaires établis commencent à 8 h 30 pour ne se terminer qu’à 23 h. Cette dernière peut être largement excédée en fonction du déroulement de l’événement. Cela dit, on s’attend à ce qu’elle ne dépasse pas minuit. Parmi les participants, une dizaine de joueurs et joueuses de pétanque de renom ont répondu à l’appel.

En ce qui concerne la pétanque féminine, l’on compte près de 80 triplettes inscrites. Cette catégorie jouera le samedi. Il faut noter qu’aux premiers abords, les organisateurs ne prévoyaient pas plus de 64 équipes formées. Cela dit, les inscriptions se sont succédé jusqu’à vite atteindre ce quota. L’association a donc décidé de poursuivre les inscriptions.

190 000 euros : ce budget est-il suffisant pour le bon déroulement du troisième national de pétanque ?

L’association Tonnerre de carreaux est transparente quant au budget qu’elle allouera lors de cet événement pétanque. A ce titre, on a un budget prévisionnel de 190 000 euros. Elle tient également à remercier la commune qui lui aurait attribué le montant de 45 000 euros. Cette aide financière prend ainsi la forme de soutien pour un projet d’une telle envergure. Elle servira à la logistique en général, à savoir dans la mise en place des 160 terrains de pétanque qui constitueront l’événement. Pour plus de détails, la somme servira à s’approvisionner de « 1 km de planches, 10 km de ficelles et 120 tonnes de gravillons pour les terrains ».

15 000 personnes attendues en tout durant le national de pétanque

Selon Robert Saive, le nombre total de personnes qui viendront est estimé à 15 000. Certes, l’association n’a prévu que 1 000 sièges pour des raisons financières, ce qui est vraiment regrettable selon le président de l’association Tonnerre de carreaux. Cela dit, les allées de l’emplacement peuvent contenir bien d’individus. Le nombre attendu de visiteurs est ainsi de 5 000 personnes par jour lors de ce troisième national de pétanque.

National de pétanque : basé sur le plaisir de jouer à la pétanque

Robert Saive, le président de l’association est persuadé que ce national de pétanque est le seul championnat où l’on voit se confronter tous types de joueurs, où l’on retrouve des novices se mesurer à des professionnels à la pétanque. Généralement, cela ne se voit pas beaucoup. N’hésitez donc pas à venir si vous voulez vous confrontez à Caroline Bourriaud, championne du monde en 2017 ou Daisy Frigara, championne de France en titre pour cette année. A part le fait de rencontrer ces légendes de la pétanque française, en gagnant cette compétition, votre équipe peut s’attendre à remporter la somme de 1 000 euros. Puis, n’oubliez pas d’amener des spectataires. Si le vendredi, l’entrée est à 2 euros, les deux derniers jours, elle coûtera 5 euros. Les petits pourront, quant à eux, bénéficier d’une entrée libre.

read more

Black Friday : vos produits pétanque à petit prix sur Pétanque web

  • Posted by: Nirina
  • Date:

A l’occasion du Black Friday qui aura lieu du 23 au 28 novembre 2022, Pétanque web lance ses nouvelles offres promotionnelles. Quels sont les nouveaux codes promos et de quel ordre est la nouvelle remise ? Bref, découvrez tout au long de cet article comment faire quelques économies sur tous vos produits pétanque favoris.

Comment faire pour obtenir des boules pour pas chères au Black Friday ?

Considérer les critères de choix d’une boule de pétanque

Le bon choix de boule de pétanque repose sur plusieurs facteurs. D’une part, nous retrouvons les caractéristiques de la triplette. Ce sont le matériau, les stries, la dureté ou encore le poids de la boule de pétanque. Cela va dépendre, en grande partie, de votre position au jeu. Puis, d’office, si vous êtes novice à la pétanque, il existe aussi des standards qui marchent assez bien. D’autre part, il y a le prix qui est un paramètre important.

Le savez-vous ? L’achat d’une boule de pétanque représente un investissement. Si l’entrée de gamme pour une boule de compétition est à environs 80 euros, certaines triplettes haut de gamme ont un prix de 320 euros. Entre ces deux gammes, il y a aussi le moyen de gamme. Cette dernière séduit la plupart des joueurs de pétanque. Dans tous les cas, il s’agit d’un matériel plus ou moins onéreux. Il est donc naturel de vouloir trouver une triplette de boule avec un bon rapport qualité-prix.

Achetez pas cher chez Pétanque web grâce au Black Friday

Pour ce faire, différentes méthodes sont appliquées. Si certains cherchent à accumuler les points de fidélité auprès des boutiques spécialisées comme Pétanque web, d’autres cherchent à comparer les prix et font le tour des magasins pétanque. Il convient aussi de partir à la chasse aux ventes flash. Car oui, ces mêmes enseignes proposent, de temps à autre, des promotions inédites. Lors de ces événements, des rabais de 5 %, de 8 % ou bien de 20 % peuvent être allouées.

Si la période à laquelle vous souhaitez acquérir des triplettes de boules coïncide avec cette période de ventes flash, saisissez votre chance. Cela ne peut être qu’avantageux pour vous. Chez Pétanque web par exemple, de nombreux événements de ce type sont mis en place périodiquement. Alors que les ventes flash déguisées d’Halloween viennent d’être clos au début du mois de novembre, on a déjà le BLACK FRIDAY qui nous réserve bien des surprises. Puis, ne faisons pas durer le suspense plus longtemps !

Ce Black Friday signé Pétanque web s’étalera sur une durée de 5 jours, soit du 23 au 28 novembre 2022. Durant cette courte période, vous aurez la possibilité de bénéficier d’une réduction à hauteur de 8 % sur tous les produits du site Pétanque web que vous mettrez dans votre panier grâce à ce code promo : FBPW8. Bien sûr, il y a des exceptions à cette règle. Si vous connaissez la marque Oddeka, et bien, pour toute la collection ODK, Pétanque web vous fait une remise exceptionnelle de 20 %.

Zoom sur la collection ODK

La marque Oddeka est une jeune enseigne française de fabrication de boules de pétanque. Depuis son apparition, celle-ci est sortie de lot grâce à ses deux triplettes de boules de compétition : Oddeka Zeus Carbone et Oddeka Zeus Inox.

Pour la petite information, on est là face à deux boules exceptionnellement tendres, homologuées FFPJP. Bien sûr, l’une est en carbone, tandis que l’autre est en en inox. Quant aux prix, ils sont respectivement de 198 euros et 237 euros. Dans ce cas, il est sûr que l’offre de Pétanque web en vaut réellement la peine. Cela vous fera quelques dizaines d’euros en guise d’économie.

Hormis ces boules de compétition, nous soulignons également que l’enseigne vient de se lancer dans le déploiement de vêtements de sport. En collaboration avec Uhlsport, vous retrouverez divers habillements tels que le bas survêtement, la doudoune à capuche, la veste à capuche ou à manche amovible, le short noir, le kway noir, le sac à dos ainsi que le T-shirt poly offense 23. Pour l’intégralité de ces produits, vous aurez une réduction de 20 % en tapant ce code promo : FACODK20.

En ce qui concerne tous les textiles de la marque Oddeka, les tailles disponibles en stock vont de la taille M à la taille XXL. Si vous commandez dans cette plage, vous aurez vos produits dans les 72 heures si vous habitez en France. Le cas échéant, si votre commande est d’une toute autre taille, il va falloir effectuer une commande dans un délai de livraison de 4 semaines. Notons que cette offre sur toute la collection Oddeka est, en quelque sorte, une offre de lancement. C’est une occasion en or pour acheter des produits pétanque à petit prix.

read more

Pétanque à Paris : un club du 18e arrondissement menacé d’expulsion

  • Posted by: Nirina
  • Date:

A Montmartre, les passionnés de la pétanque sont tendus. Alors que le Club Lepic Abbesses Pétanque (CLAP) occupe les lieux pendant presque plus d’une cinquantaine d’années, il est sur le point de perdre face à la mairie. En effet, la commune a entamé un appel à projets visant à l’occupation de ce territoire situé dans l’avenue Junot.

Le Club Lepic Abbesses Pétanque menace de fermer ses portes

La CLAP s’est lancé dans une pétition qui ne tardera d’ailleurs pas à obtenir les 5 000 signatures. En effet, celui-ci est réticent face aux initiatives de la mairie. Il pourrait alors bien fermer, si la commune met en œuvre sa menace d’expulsion. Notons que le suspense est à son comble depuis la fin du mois de septembre dernier.

Pour la petite histoire, cette place est très significative pour notre club. Cela fait un peu plus de 50 ans que ce terrain situé dans le 18e, à l’avenue Junot de Montmartre est un lieu de rassemblement pour les membres du Club Lepic Abbesses Pétanque. Notons que cet endroit compte désormais huit terrains de pétanque que 257 joueurs de pétanque professionnels côtoient.

En soi, il s’agit d’un véritable petit paradis pour les adeptes de la pétanque. Malheureusement, la chance ne semble pas être du côté du CLAP. Le 30 septembre dernier, un appel à projet a été lancé par la mairie parisienne. Elle concerne la parcelle occupée par l’organisme dans le but d’octroyer « un titre d’occupation du domaine public ». Inévitablement, cette annonce ne rassure pas les membres qui adhèrent à l’association pétanque.

Les avis des adhérents à la CAP

L’expulsion du CAP, c’est tout un univers qui s’écroule pour plusieurs seniors qui disent ne pas vouloir se rendre dans un Ehpad dans l’immédiat. Puis, le fait d’arpenter l’avenue Junot, de franchir le grand portail au 23, de poursuivre par la petite porte et d’entendre le bruit des boules de pétanque s’entrechoquer est devenu une telle habitude, qu’il est impensable d’imaginer que ce ne sera plus qu’un souvenir plus tard. Depuis 1972, cette parcelle de Montmartre se caractérise par une verdure subjuguant sur lesquels sont instaurés huit terrains de pétanque.

Sur un terrain, des dizaines de trentenaires se défilent pour jouer leur activité favorite. Sur un autre, on retrouve des jeux mixtes qui s’enflamment à l’idée de parfaire leur tir. Puis, il y a les plus anciens membres du club qui sont là depuis la conception même du CLAP. Pour certains d’entre eux, se rendre au CLAP est un incontournable. Cela rappelle Montmartre lors de la belle époque. Notons que le CLAP a été réputé pour être un endroit chaleureux et où il n’y a pas de discrimination. C’est pourquoi, après la lecture ou le jogging matinal, c’est le cadre idéal pour s’amuser, rencontrer ses amis tout en profitant du soleil.

Une adhérente au club ne manque également pas d’émettre ses propos en ce qui concerne cette menace. « Ça m’embête » dit-elle. « … pour ne pas dire un gros mot et je suis prête à faire de la résistance. Je vais devenir mamie fait de la résistance pour que le club reste ici. Je n’ai pas envie d’aller dans un Ehpad tout de suite moi et j’ai besoin d’aller dans un lieu où il y a de la vie et ce club est le lieu tout désigné ».

Tout espoir n’est pas perdu

Dans tous les cas, avec l’annonce de la mairie, l’ambiance devient lourde au sein du CLAP. Tous ont peur que leur endroit fétiche ne ferme. C’est, en effet, regrettable de voir un endroit tel celui-ci toucher à sa fin. Mais tout n’est pas encore joué ! Les membres sont prêts à se battre pour démontrer qu’il s’agit bien d’un lieu qui intéresse et qui mérite d’être préservé.

Les raisons derrière cette décision de la Mairie de Paris

Hormis les émotions qui se sont succédé au sein du CLAP, il faut noter que la mairie parisienne a aussi son mot à dire là-dessus. Ce n’est pas uniquement pour nuire au club de pétanque que celle-ci a lancé son appel d’offre le 30 septembre. Il faut souligner que le CLAP siège déjà dans ce coin de paradis depuis 1972. A cet effet, il a reçu l’aval de la Direction des parcs et jardins, ce qui leur a permis d’y rester gratuitement, et ce, depuis une cinquantaine d’années aujourd’hui.

Pour information, la seule obligation de l’entité étant de bien prendre soin du gazon et du jardin sur place. La verdure de cette parcelle de 750 mètres carrés est capitale. Elle fait partie intégrante de l’histoire de Paris, d’où son surnom « maquis de Paris ». Selon la municipalité, une convention devrait être faite entre la Mairie et le club. Or, malgré la demande de la Mairie, celle-ci est toujours inexistante à ce jour.

Tout a commencé il y a des mois où la mairie a eu vent d’un projet d’hôtel particulier. Cette démarche a contraint la commune à édifier cet appel à projet, comme le stipule le conseiller Jean-Philippe Daviaud. Selon lui, une ordonnance Sapin a été émise en 2017, admettant à ce que « tout usage du domaine public donne lieu à une mise en concurrence pour établir ensuite une concession ». L’expulsion du club n’est donc pas le souhait de la municipalité. Au contraire, cette dernière cherche à ce que le CLAP fournit son dossier. Etant donné son ancienneté et la pérennité de son activité, ce dossier pourrait jouer en sa faveur en prouvant sa singularité. Il se peut même que ce soit le projet qui l’emporte.

La municipalité rassure et s’explique sur le cas de l’avenue Junot

A peine l’appel de projet a été annoncé dans les médias que les membres CLAP ont décidé de se mobiliser. Après la manifestation, il y a eu aussi une signature de pétition, ainsi qu’un buffet pour faire découvrir le club au reste du quartier. Selon de nombreux joueurs de pétanque, devenir un licencié de la CLAP n’a pas été une mince affaire, et c’est aussi une aubaine de pouvoir pratiquer dans un tel endroit dans la métropole. On sait également que suite aux événements, le club a décidé de modifier son bureau.

D’après Maxime Lioger, le responsable communication de l’association, il s’agit d’un projet à la fois associatif et sportif. « L’idée serait alors de maintenir le lieu tel qu’il est ». Il convient ensuite de devenir plus ouvert aux autres organismes. « On veut faire participer les plus jeunes et le mot d’ordre est de s’ouvrir encore plus aux autres… Chose importante, en cas de mise à la porte le club n’a aucune solution de repli pour ses 257 adhérents » martèle-t-il.

Ainsi, tout individu disposant d’un projet pétanque concernant l’avenue Junot devra faire un dépôt de dossier à la mairie d’ici le lundi 28 novembre à 17 h. Cette date est alors décisive. Une constitution aura ensuite lieu avant la fin du mois de janvier de l’année prochaine, ce qui sera suivie par une commission et de l’attribution définitive du lieu au projet triomphant en fin avril. Cette décision sera le résultat de la délibération au niveau du Conseil de Paris.

read more

La mariole : quand la pétanque d’intérieur n’a plus de limite

  • Posted by: Nirina
  • Date:

Depuis sa création à La Ciotat, la pétanque a fait un bond considérable. Parmi les aspects de cette activité, on a la pétanque indoor qui est catégorisée en tant que loisir par excellence en France. Et dans celui-ci, on retrouve encore une autre déclinaison : la mariole. Qu’est-ce que c’est ? A quoi cela consiste ? Quelles sont les règles de la mariole ? Sur quel terrain jouer ? Nous allons répondre à chacune de ces interrogations à travers cet article.

Petit rappel sur la version classique de la pétanque d’intérieur

Avant d’entrer dans le vif du sujet, c’est-à-dire, la mariole, nous tenons à faire le point sur la pétanque indoor traditionnelle. Le principe est même qu’à la pétanque : il faut lancer le cochonnet et tenter de se rapprocher le plus avec ses boules molles. Puis, cela se joue dans un espace couvert ou non. Cela peut être votre chambre à coucher, votre salon ou votre hall, à condition qu’il soit assez spacieux. Vous pouvez également le faire dans un entrepôt, sur du gazon ou bien un terrain sablonneux.

Puis, en ce qui concerne la réglementation, c’est à peu près la même chose qu’avec la pétanque d’extérieur classique. Notons cependant que les participants sont libres d’adapter ces règles en fonction de chaque situation. Cette flexibilité est l’origine même du volet loisir à la pétanque, contrairement au sport de haut niveau qui est pratiqué par beaucoup de Français comme Dylan Rocher ou Philippe Quintais.

D’où vient la mariole : un peu d’histoire

L’histoire de la pétanque remonte à plusieurs siècles auparavant. Cela dit, la mariole n’est apparue que vers 2010, c’est-à-dire il y a près de 12 ans de cela. Un monsieur du nom de Sébastien Magnan décide de jouer une partie de pétanque indoor avec des amis à lui. L’absence de boules molles les a poussés à se divertir avec les moyens du bord, à savoir les chaussettes. Ces dernières servaient alors de boules. Pour parfaire leur partie de pétanque d’intérieur, il fallait bien un but, et c’est ce qu’ils retrouvèrent chez le bouchon de leur bouteille de vin.

Deux ans après, le jeu continuait, mais ils ont choisi de remplacer les chaussettes en se servant de boules de jonglage. Ces nouvelles boules avaient un grand sens de l’adaptation, puisqu’elles permettaient de jouer sur le sofa, sur la moquette ou bien sur les poufs. L’objectif est, quant à lui, resté le même : se rapprocher davantage du cochonnet. Le concept de la mariole est donc né.

Grâce au bouche-à-oreille, cette nouvelle activité s’est bien répandue aux six coins de l’Hexagone. Cette apparition a coïncidé avec l’engouement des Français pour la pétanque indoor. C’est ainsi que de nombreuses compétitions ont eu lieu. On parlera notamment du tournoi de pétanque tout terrain de Montréal en 2013 qui a été organisé par Martin Antonietti.

Plus tard, les passionnés se sont concertés pour faire évoluer le concept. Cela a abouti à ce qu’on connaît à présent sous l’appellation de « la mariole ». La création effective de cette discipline date de 2018. Ce qui a propulsé ce jeu vers le haut, c’est l’émergence des boules spéciales qui permettent un jeu optimal.

Règles du jeu : comment se joue la mariole ?

Savez-vous que les règles à la mariole sont similaires à celles de la pétanque ? Bien sûr, il y a une toute petite différence : c’est ce que celle-ci admet différents terrains de jeu. Il n’y a donc pas de limite, à part ce que vous fixez.

Cela signifie qu’au début du jeu, il est impératif d’avoir un de ses pieds dans la zone délimitée de jeu. Il convient de poser le but à la main, et ce, à un emplacement choisi. Rappelons qu’à la mariole, vous êtes libre d’utiliser votre environnement. De la chaise au buffet, et ce, en passant par le canapé-lit, tout est utilisable pour atteindre le cochonnet. La victoire revient ensuite à l’équipe qui a pu collecter 9 points.

Comment bien organiser sa partie de pétanque indoor ?

Si vous êtes un joueur de pétanque professionnel, l’image que vous avez de la pétanque est certainement quelque chose d’assez strict. Vous cherchez à tout prix à obtenir des résultats et de la performance, que vous oubliez parfois la véritable essence du sport de boules. Si tel est votre cas, il est recommandé d’essayer la mariole. Ce jeu saura raviver la flamme du petit être en vous. Vous voulez organiser une partie de mariole et jouer avec vos proches ? Nous vous listons les indispensables.

Pour commencer, bien qu’il s’agisse de pétanque d’intérieur, la mariole nécessite de l’espace. Pensez donc à sélectionner une salle spacieuse où vous pourrez profiter pleinement de votre activité. Comme il a été dit précédemment, la mariole a la chance d’admettre tous types de terrains. Que ce soit du carreau, du parquet, de la moquette ou autre, tout est parfait pour se divertir.

Vous devrez ensuite former les équipes. Comme pour la pétanque classique, la pétanque d’intérieur nécessite la constitution d’une équipe de deux ou de trois joueurs. Il est aussi possible de faire un petit tête-à-tête si vous voulez organiser une sorte de défi individuel. Chaque équipe se verra attribué des boules molles spéciales mariole. Notons que le nombre de boules par bouliste oscillera entre deux ou trois triplettes. Après quoi, il ne vous reste plus qu’à sortir votre cercle à pétanque pour fixer l’emplacement du tir. Si vous n’en disposez pas, pas de panique ! Il suffit de bien savoir tracer un cercle sur le sol, à la main.

read more

Retard sur la construction du nouveau boulodrome couvert à Sablé-sur-Sarthe : ce que pense les joueurs

  • Posted by: Nirina
  • Date:

Samedi 5 novembre. On a remarqué un énorme engouement dans la maison de quartier Gastines sur Sablé-sur-Sarthe. En effet, on a remis sur table un projet qui tenait à cœur à plusieurs pétanqueurs de la région. Il s’agit du boulodrome couvert qui a fait l’objet d’une promesse depuis plusieurs mois maintenant.

Le projet de boulodrome couvert Sablé-sur-Sarthes mis en exergue lors d’une AG pétanque

Nicolas Renou, adjoint du maire et mandaté par la commune s’est alors prononcée lors de l’assemblée générale du club de pétanque de Sablé-sur-Sarthes. Malheureusement, celui-ci est loin de pouvoir convaincre les adeptes de la pétanque.

Pour avoir plus de conviction et de crédibilité, l’adjoint au maire en exercice, Nicolas Renou a tenu à rassurer les amateurs de sports de boules de sa ville. « On ne vous oublie pas », poursuit-il lors de l’AG qui s’est tenue à la maison de quartier Gastines. Malheureusement, ces propos n’ont pas été bien accueillis. Ils se sont même heurtés à l’impétuosité de certains membres du club de pétanque.

A ce titre, il faut d’abord souligner que l’AG s’est conclu avec l’élection de Thierry Gautier, personnage qui sera à la présidence du club pour l’exercice qui suit. Bien sûr, l’audience n’a pas manqué l’occasion de faire remarquer le non-avancement du projet de boulodrome couvert de Sablé-sur-Sarthes jusqu’à présent. Il ne faut pas oublier que cela fait des mois maintenant que cette promesse a été énoncée par la mairie. Malheureusement, aucune action concrète ne s’en est suivie.

Pour l’élu, il a été compliqué de fournir des explications plausibles. En effet, comment justifier le fait que la commune a privilégié d’autres disciplines comme le canoë-kayak ou le tennis ! Dans tous les cas, le message est clair. La pétanque « c’est notre troisième priorité » défend-il à maintes reprises. Ce message ne fait pas beaucoup d’heureux car même si leur sport favori était relayé au troisième plan, ce n’est pas du tout normal que les travaux n’ont même pas débuté après plusieurs mois.

Un retard qui fait de nombreux grincheux

Notons que le budget initial prévu dans la conception de cette infrastructure est déjà compris dans le budget de la commune cette année. Le budget stipule très bien le montant de 200 000 euros, et ce, depuis le conseil mis en place en avril dernier. Ce qui est surprenant, c’est que le projet ne semble pas avoir bougé d’un poil. Pour argumenter, Nicolas Renou affirme que ce retard aurait un lien avec la crise que rencontre les matériaux actuellement.

Faute de matière première, les prix ont tendance à s’envoler. Cette théorie est confirmée d’ailleurs par l’adjoint en charge du patrimoine bâti et de l’habitat Jean-Pierre Ferrand. Il acquiesce d’un hochement de la tête. Celui-ci ajoute qu’aujourd’hui, les dépenses totales pour la réalisation du boulodrome couvert de Sablé-sur-Sarthes seraient estimées à 350 000 euros et non plus 200 000 euros. Malheureusement, il est impossible pour les responsables de surpasser le budget établi au tout début. Il faut ainsi réfléchir à une solution quitte à faire des compromis.

Malgré les soupirs désolant des deux personnages publics, un membre de l’audience s’exprime : « Vous nous en parlez depuis deux ans et on dit qu’on en est encore au point de départ ! … On n’est pas fâchés, mais on est vexés. Et impatients. Vous nous assuriez que ça allait commencer cette année ! » Notons que le propos de ce dernier semble être partagé par de nombreux individus.

Pour détendre l’ambiance, les deux mandataires ont affiché les caractéristiques de la nouvelle infrastructure. A ce titre, celle-ci jouira de panneaux solaires et possèdera un toit avec un système de récupération d’eau ultra moderne. Cette eau accumulée servira à l’arrosage des terrains de la commune. Bien que cela semble alléchant, cela n’a pas suffi pour calmer les tensions.

Patienter jusqu’à 2026 ?

Après tout le discours sur le report de la construction effective, l’exaspération a mené une personne à questionner sur le commencement du projet de boulodrome couvert à Sablé-sur-Sarthes. La réponse des élus a été simple : « Ça avance ». Il leur serait, par ailleurs, impossible d’en dire davantage. La mairie est aujourd’hui en quête de collaborateurs et s’apprête d’ailleurs à nouer des partenariats pour l’instant. Ils font ainsi une nouvelle promesse : celle de finaliser le projet avant 2026, qui marque l’achèvement de l’actuel mandat.

Cette nouvelle est, bien sûr, loin de faire le bonheur des pétanqueurs. Bien que ce laps de temps paraît être une éternité, ils sont impuissants face à la situation. Puis, il ne faut pas oublier que ce boulodrome, on l’attend tout de même depuis 30 longues années. Pour relativiser, on retrouve tout de même une poignée de gens qui affichent un sourire nerveux sur leurs bancs respectifs.

Bref, c’est un échange qui n’a pas pu satisfaire les membres du club de pétanque. Dans tous les cas, il va falloir militer là-dessus plus tard pour voir ce projet de boulodrome couvert se concrétiser.

read more