Différences entre les boules Obut Match+ et RCC

  • Posted by: Nirina
  • Date:

Les boules Obut Match+ et RCC sont autorisées dans toutes les compétitions de pétanque. Pour les non-connaisseurs, ce sont juste des boules noires classiques qui affichent des inscriptions différentes. Néanmoins,  la dissemblance qui existe entre ces deux triplettes est bien plus profonde. Nous en parlons dans cet article.

 

Obut Match+ vs Obut RCC

Le prix est le premier point de contraste entre ces deux boules de pétanque Obut. En effet, sur Petanque Web, une boule Obut Match+ vaut 156 euros TTC. À l’inverse, le modèle RCC est à 190 euros. Un écart de 34 euros subsiste alors entre les deux boules, ce qui est assez important puisque ce chiffre correspond presque au prix d’une boule Obut Loisir Inox Lisse.

Cet écart s’explique par la divergence des procédés de fabrications. En effet, l’Obut Match+ est conçue de la manière la plus classique qui soit, ce qui n’est pas le cas de la boule Obut RCC. Cette dernière a fait l’objet d’un traitement thermique que l’on appelle « nitruration ». Cette technique a permis d’obtenir une couche superficielle très dure tout en étant très fine, ce qui justifie l’aspect glissant de la RCC Obut par rapport à la boule de pétanque Match +.

Les utilisateurs ont également constaté qu’au début, toutes deux faisaient bonne impression. Malheureusement, après 2 ans à enchaîner les mènes, la boule Obut Match+ perdait ses caractéristiques de boule très tendre pour redevenir une simple demi-tendre. La qualité des rebonds n’est plus aussi la même contrairement à la RCC qui demeure très performante même après 4 ans d’utilisation intensive.

 

Une différence pas toujours évidente

La nuance entre une boule RCC Obut et un modèle Match+ n’est pas si flagrante. De prime abord, toutes deux sont réalisées à partir d’un acier au carbone allié. Elles bénéficient d’une finition noire satinée sur grenaillage doux avant d’être exposées dans les magasins de pétanque. Et encore, après un usage intensif, cette couleur s’atténue pour laisser place à la couleur d’origine.

Lorsque cette couche superficielle disparaît, la boule devient naturellement plus sensible à l’oxydation. Cela est valable aussi bien pour une Obut RCC que pour une Obut Match+. Un entretien à l’huile sera donc à prévoir régulièrement notamment après chaque partie.

Par ailleurs, ces deux modèles affichent une dureté + à la vente. Cette caractéristique leur confère un amorti maximum donc une certaine polyvalence. Ces deux boules trouvent effectivement ses adeptes aussi bien parmi les tireurs que les pointeurs. Enfin, elles sont garanties sur 3 ans par Obut.

read more