3 endroits insolites pour jouer à la pétanque

  • Posted by: Nirina
  • Date:

Bien que l’hiver semble s’éterniser, de nombreux boulistes songent déjà à leur prochaine compétition, communale ou départementale. En effet, il n’y a rien de mieux qu’une partie de triplettes pour commencer 2021 en beauté. Joueurs de pétanque, nous vous avons concocté une liste d’endroits remarquables où vous pourrez profiter de votre passion dans un univers totalement atypique.

Jouez à la pétanque aux Arènes de Lutèce

Véritable monument historique, les Arènes de Lutèces datent du 1er siècle. Cet ancien édifice  pouvait accueillir jusqu’à 12 000 spectateurs dans ses gradins, des personnes qui venaient surtout pour assister aux combats de gladiateurs ou encore à l’exécution des fauves à l’époque.

Aujourd’hui, le site attire une toute autre catégorie de gens. Hormis les touristes, nous avons des passionnés de foot, de baseball et des joueurs de pétanque. Si cette arène du Ve arrondissement de Paris intéresse tant les boulistes, ce n’est pas tout simplement parce qu’elle est chargée d’histoire. L’endroit jouit d’une verdure somptueuse et d’un excellent éclairage. C’est l’environnement idéal pour redonner du peps à votre jeu.

Venez vous détendre au Garde-Fou

Adeptes de la bistronomie française, nous vous recommandons cette adresse. L’enseigne est réputée pour ses bons petits plats. 3 entrées, 3 plats, 3 planchettes, 3 desserts succulents, le tout fait-maison vous est proposé par le chef Ludovic Gangloff.

Mais revenons à nos moutons. En plus de ses 14 bières pression, le bar possède deux pistes de pétanque dans son souterrain. Ce n’est pas tous les jours que vous pouvez faire une doublette ou une triplette une bouteille de vin à la main, à moins bien sûr d’avoir votre propre terrain d’intérieur.

Dynamisez votre jeu aux carrières de Jonzac

De passage en Charente-Maritime, les carrières de Jonzac sont incontournables. Effectivement, elles abritent un des plus gros clubs du département : la Boule jonzacaise qui rassemble 186 licenciés dont 166 hommes et 20 femmes, tous, des professionnels.

Toute l’année, ils ne sont pas moins de 80 à sévir sous les voûtes de pierre calcaire de la Frémigène. Et ce chiffre croît en hiver où des mordus de cochonnet des quatre coins de la France viennent y passer leurs vacances. Si ce site a tant la cote, c’est surtout parce qu’il permet le jeu en hiver. Alors que le temps se gâte à l’extérieur, la température ambiante à l’intérieur est de 15 degrés en moyenne.

read more