Portrait d’un mauvais joueur à la pétanque

Le mauvais joueur est un personnage peu agréable et dérangeant présent lors d’une partie de pétanque. Il peut facilement plomber l’ambiance du jeu, au risque de contrarier les autres joueurs. Voici un petit portrait du mauvais joueur à la pétanque.

Quand la gagne tenaille les joueurs

Bien que la pétanque soit un jeu de loisir, il peut arriver qu’une partie soit intense. Dans ce sens, certains joueurs ont du mal à gérer leurs émotions. En effet, il est sûr que personne ne joue pour perdre. Donc, forcément il faut avoir une forte détermination pour vaincre son adversaire. Toutefois, cette volonté de gagner peut conduire certains joueurs à devenir désagréable avec ses partenaires ou ses adversaires.

D’autre part, bon nombre de joueurs ne supportent pas d’être dominés. Ils ne tolèrent pas d’être malmenés par des adversaires qu’ils jugent faibles. Ils sont capables de se comporter de façon inadéquate afin de déstabiliser les autres participants.

Lorsque le jeu de boules prend aux tripes, cela peut conduire à l’aspect viscéral du jeu. Autrement dit, un excès de motivation peut conduire à l’effet inverse de celui recherché. Par conséquent, la tension qui en résulte peut avoir des effets néfastes. C’est-à-dire, qu’un excès de motivation peut perturber l’harmonie de la formation et nuire à la production du jeu. De plus, le joueur qui fait face au stress négatif va rapidement s’épuiser et se retrouver dans l’incapacité de maintenir son niveau de jeu.

La caricature du mauvais joueur à la pétanque

Comme vu précédemment, le mauvais joueur n’apporte rien de bon dans une partie de pétanque. En plus de déranger son équipe et ses adversaires, il n’apporte rien de positif au jeu. Voici donc un bref portrait du mauvais joueur de pétanque qui :

  • Se place entre le bouchon et le cercle, ce qui est formellement interdit par le règlement.
  • Parle à haute voix, quand l’adversaire se concentre pour envoyer sa boule.
  • Fait exprès de laisser tomber son chiffon ou une boule, au moment où le tireur arme son tir.
  • Fait la girouette avec sa tête pour attirer le regard de celui qui s’apprête à lancer sa boule.
  • A la mauvaise foi chevillée au corps.
  • Arrogant et prétentieux, il s’imagine être des cadors de la discipline.
  • Lorsqu’il n’est pas dans le coup, toutes les excuses seront bonnes pour expliquer leur piètre prestation.
  • Quand il manque un tir, c’est parce que le jeu n’a pas été conduit comme il l’aurait aimé, ou que la boule lui aura échappé de la main, ou qu’un maudit caillou aura dévié sa boule de son objectif.

Pour conclure, cette petite liste sur le comportement d’un mauvais joueur à la pétanque laisse à réfléchir. Il est fort probable que vous en connaissez un, alors à vous d’agir en fonction.