Après Nancy Pelosi, Trump se heurte au chef du Sénat Mitch McConnell

  • Posted by: Nirina
  • Date:

Mitch McConnell, 78 ans et chef au Sénat, accuse Donald Trump d’être ‘’responsable’’ de l’assaut meurtrier au Capitole lors d’un discours public. C’est alors sans grande surprise que le chef des républicains se retrouve aujourd’hui dans le viseur du milliardaire qui, récemment, a été acquitté d’un procès.

 

Trahi, Donald Trump amorce la scission des Républicains

Mardi dernier, l’ex-président appelle les Républicains à se retourner contre le sénateur de Kentucky Mitch McConnell. « Mitch est un politicien renfrogné, maussade, qui ne sourit jamais et si les sénateurs républicains restent avec lui, ils ne gagneront plus », écrivait-il dans un communiqué cinglant où il n’oublie pas de mentionner sa candidature pour 2024.

Le magnat de l’immobilier blâme effectivement le sénateur McConnell d’être un mauvais dirigeant. Il affirme même que le côté républicain de celui-ci a été détruit par sa mauvaise gouvernance. Et résultat, les deux hommes qui avaient été auparavant ‘’associés’’ se retrouvent désormais dans une situation conflictuelle.

Dans sa portée, Donald Trump ne fait pas les choses à moitié. Il moucharde publiquement l’épouse du Sénateur Elaine Chao. Celle qui fut la ministre des transports pour quasi tout le mandat de Trump a également été soupçonnée d’avoir abusé de sa position. Elle générait effectivement des intérêts pour la compagnie maritime de sa famille, notamment auprès de la Chine.

 

La réponse de Mitch McConnell

Mitch McConnell a voté pour l’acquittement du 45ème président des États-Unis ce 13 février. Néanmoins, dans la foulée, il a ajouté que les émeutiers dont cinq ont rendu l’âme, ont cru au mensonge de l’ancien président des Etats-Unis.

Par la même occasion, McConnell a souligné que Trump, qui était dorénavant un « simple citoyen», pouvait encore être poursuivi en justice. « Il est encore responsable de tout ce qu’il a fait pendant qu’il était en fonction. Il n’a encore échappé à rien du tout » n’hésite-t-il pas à appuyer. Celui-ci déclare même être contre la participation de Trump à l’élection de 2024.

Pendant que le vétéran du Sénat annonce la rupture, d’autres courtisent publiquement le milliardaire jusque dans sa luxueuse résidence en Floride.