La Butanque, un moyen de relance du sport de boules en France

  • Posted by: Nirina
  • Date:

Apparue il y a plus de six ans de cela, la Butanque se faufile petit à petit dans l’univers du sport boules, au même titre que la Lyonnaise et la pétanque. Il s’agit d’une activité conçue de toutes pièces par Pierre-Jean Rigaud. Passionné de pétanque, ce vétéran de 70 ans est licencié à la Boule du Château situé à Chambéry.

Quelle est l’origine de la butanque ?

Une interview réalisée avec son fondateur a permis de déceler la réelle raison d’être de la butanque. Mais avant de s’étaler là-dessus, il convient de découvrir de quoi il s’agit.

Cette discipline pourrait être considérée comme étant un jeu d’adresse, où la précision et le dynamisme seront au plus haut point. Contrairement aux sports de boules rencontrés jusqu’ici, elle se démarque par son côté ludique. Pierre-Jean Rigaud, lui est convaincu que ces points sont essentiels et font de la butanque une activité physique plus adaptée aux boulistes d’aujourd’hui.

Celle-ci participerait ainsi à augmenter le nombre de licenciés pétanque qui, en 2015, semblait tendre vers le bas. A cette chute du nombre de participants aux compétitions viennent s’ajouter le vieillissement des joueurs de lyonnaise et de pétanque.  La relève n’étant pas assurée, Rigaud propose ainsi de briser les codes du sport boules grâce à la butanque.

En entamant cette révolution, celui-ci espère créer le déclic chez les Français. Il prône la licence fédérale « loisir » dans le but de remplir de nombreux terrains qui, au fil du temps, sont devenus désertés. Des compétitions « loisir » seront ainsi organisées pour ceux qui n’aspirent pas à devenir tireur ou pointeur professionnel dans ce domaine. Le concept a bien sûr fait tilt auprès de Jean Claude Poyot, président de la Fédération Française de Sport boules. Quoique celui-ci ait été favorable à l’expansion de ce sport, cela ne peut être suffisant pour relancer l’idée. Cela nécessite la collaboration des dirigeants des diverses associations boulistes de tout le pays.

Qu’est-ce qui différencie la butanque des autres jeux de boules ?

La butanque possède des points communs avec la pétanque. Toutefois, celle-ci a fait l’objet d’une dizaine d’améliorations.

A ce titre, celle-ci est jouée à l’intérieur d’un cadre. Les cochonnets perdus ainsi que les triplettes qui sortent de ce cadre sont réglementées par les articles 5 et 7 du RTI – S.B et 13 – FFPJP.

En plus de cette liberté dans les jeux collatéraux, c’est un sport qui régit chaque déplacement aléatoire intempestif du bouchon. Cela permet  de minimiser les effets dévalorisants résultant du pur hasard. Le talent étant mis en avant, cela limite le nombre d’annulations aléatoires.

En butanque, vous avez la possibilité de jouer aussitôt que le but est lancé à l’intérieur du cadre. Cela reste valable, quelle que soit l’écart entre vous et les lignes de perte du cadre de jeu attribué. C’est aussi une discipline qui admet l’annonce du but aussi bien au tireur qu’au pointeur.

Tout cela se fait, bien évidemment, toujours dans l’esprit pétanque. Durant la partie, toutes les boules sont incluses, et ce, qu’elles soient régulières ou non. La remise en place est accordée uniquement au but, suite à un déplacement ou une perte de celui-ci en dehors de la zone réglementaire.

Enfin, on notera qu’en butanque, la zone « bien joué » est fixée à 0,50 ml ou encore limitée à la ligne de perte. Cela ne peut qu’encourager les « butanqueurs » à améliorer leur jeu.

Bref, la butanque est un jeu moderne, ralliant loisir et technicité. Il est à la portée de tous, professionnels ou amateurs.

read more