Que doit-on savoir sur le nom de domaine Google ?

  • Posted by: Nirina
  • Date:

La majorité des internautes utilise Google en guise de moteur de recherche. Il occupe même la place de numéro un, et ce, dans le monde entier, surpassant ainsi de nombreuses plateformes en ligne. Mais à part ce fait, cet outil demeure un mystère pour nombre d’entre nous.

Google a d’autres utilités. C’est par exemple un excellent stimulateur d’activités en ligne. Il est vrai que la majorité de ses revenus est issue des publicités, toutefois, elle occupe aussi une place importante dans l’univers du cloud. On ajoutera même que l’entreprise vient de s’implanter dans le marché de la téléphonie mobile, en fabricant Pixel, premier téléphone Google. La partie dématérialisée de Google est baptisée Google Cloud. Soulignons que cette unité recèle plusieurs éléments comme Drive, Gmail ou G-suite.

Pour la petite histoire, Google a été créée par Larry Page, l’actuel PDG d’Alphabet et Sergey Brin. Quoique l’enseigne ait vu le jour en 1996, celle-ci n’a été introduite en bourse qu’en 2004. Plus tard, en 2015, elle change de nom en « Alphabet ».

D’où provient le nom « Google » ?

A ses débuts, l’entreprise a été baptisée BackRub par ses fondateurs.

Cette appellation sous-entendait, en effet, que le moteur de recherche nouvellement créé effectuait des recherches à partir de backlinks. Un peu plus tard, on lui assigne le nom de Googolplex. Notons que « googol », ici, signifie 10 à la puissance 100. Vu que Googolplex équivaut à 10 à la puissance googol, il peut être considéré comme étant  « un nombre tellement grand qu’il faudrait écrire un, suivi de zéro jusqu’à ce que l’on soit fatigué ». En vrai, le terme « Google » résulterait d’une faute de frappe provenant du mot « googol »

Comment fonctionne le moteur de recherche ?

Peu d’individus ont une parfaite maîtrise de Google. Toutefois, il est possible d’indexer son site internet jusqu’à ce qu’il atteigne le légendaire « top 10 » de la première page d’un moteur de recherche tel que Google.

Il faut néanmoins considérer le fait que ce dernier modifie ses algorithmes de façon régulière. L’objectif étant de pénaliser une poignée de sites web. Certaines plateformes cherchent, en effet, à jouer aux petits malins. Ils vont ainsi jusqu’à effectuer des mauvaises pratiques, frauduleuses pour la plupart, pour arriver à la première page des résultats Google.

Si vous avez un site internet, il va être primordial de rester à l’affût des nouveautés Google. Une adaptation rapide est essentielle si vous ne voulez pas perdre le fruit de vos efforts. Face à cette situation, de nombreux opérateurs sur le web décident de se passer de ce moteur de recherche. Cependant, il s’agit d’une erreur conséquente. N’oublions pas que Google rassemble aujourd’hui plus de 80 % des internautes à travers le monde. Ce serait regrettable d’ignorer ce public, juste parce que vous ne voulez pas jouer le jeu et bien se positionner avec Google.

Focus sur Googlebot, Indexer et Query

Ces 3 éléments constituent la pierre angulaire de Google. Ils se chargent de tout le processus d’indexation.

Googlebot : il est considéré comme étant une « araignée » qui est en recherche permanente de mises à jour et de nouveautés. Quoique celle-ci se fasse automatiquement, il est possible de l’attirer vers votre site web. Pour ce faire, rendez-vous dans le formulaire d’enregistrement Googlebot puis intégrez votre URL. L’indexation ne se fera certainement pas dans l’immédiat, mais cela permettra à Googlebot de se rappeler qu’il doit visionner votre site.

Indexer : c’est l’outil qui édifie l’index Google. Cette opération passe obligatoirement par le classement des informations fournies par Googlebot. Ainsi, si vous êtes sur un navigateur et que vous effectuez une requête, celle-ci est reléguée au processeur Query. Ce dernier enverra, par la suite, une liste de mots-clés à « Indexer ». A son tour, l’élément Indexer va sillonner chaque page susceptible de répondre à votre demande. Une fois cela fait, il renverra le résultat au processeur Query.

Query : L’ordre des résultats qui se trouve sur la première page de Google est prise en charge par Query. Bref, c’est ce que vous verrez à l’affichage lorsque vous faites une recherche sur une expression clé.