Pétanque : ce qu’on peut tirer de la panne générale de Facebook.

  • Posted by: Nirina
  • Date:

Lundi 4 octobre 2021. Voici une date dans la mémoire de tous les adeptes de réseaux sociaux. En effet, Facebook ainsi que toutes les applications de l’entreprise (Messenger, WhatsApp, Instagram) ont disparu d’Internet pendant près de 6 heures. Une expérience désagréable pour de nombreuses entreprises et associations pétanque qui misent sur ce géant pour leur communication interne.

La pétanque, très peu présente sur le web.

La panne générale dont a fait l’objet Facebook dernièrement a eu des conséquences désastreuses auprès de certaines entreprises. En effet, il est connu de tous que les géants d’Internet n’observent que très peu de panne. C’est pourquoi de nombreux organismes en dépendent particulièrement. Aucun secteur n’est épargné et c’est le cas du sport de boules auquel Facebook constitue un des principaux moyens d’échange des adeptes. Alors que cette activité se hisse à la onzième place des disciplines sportives les plus pratiquées en France, il n’existe que très peu de forums sur le sujet. D’ailleurs, hormis celui du très célèbre site Boulistenaute, la plupart d’entre eux ne sont pas très animés. Vraisemblablement, les réseaux sociaux dont Facebook constitue un canal privilégié.

Comme Facebook, aucun autre prestataire n’est à l’abri.

Si une telle chose a pu arriver au géant des réseaux sociaux, cela peut aussi arriver à toutes les autres plateformes en ligne. Il ne faut effectivement pas pécher par excès de confiance, même pour Twitter ou Slack. En effet, anticiper les répercussions d’une simple mise à jour est désormais difficile. De plus, il est certain que le personnel responsable du changement de configuration du routeur de Facebook ne s’attendait aucunement aux répercussions de ses actes. Qui aurait cru que cela aurait empêché le monde entier d’accéder à la plateforme ! Pire encore, les autres employés de Facebook ne pouvaient pas y entrer, même munis de leur carte de sécurité intelligente.

L’importance d’avoir son propre outil.

Ce qui est sûr, c’est qu’il est impératif de trouver des solutions de rechange pour collaborer ou communiquer à distance. A ce titre, Salesforce permet à de nombreuses entreprises de gérer la relation qu’elles ont avec leurs clients. Toutefois, cet outil externe n’est pas pour autant protégé des éventuelles pannes ou encore attaques informatiques. Les acteurs dans l’univers de la pétanque devraient ainsi envisager sérieusement à édifier leurs propres sites web et à les mettre en avant. Cela limitera leur dépendance vis-à-vis des réseaux sociaux. A titre d’information, le marketing digital ne se fait pas uniquement sur Facebook ou Instagram. Cela passe par un site bien structuré, une stratégie SEO pérenne, l’emailing ainsi que des bannières publicitaires de qualité. C’est possible de le faire par soi-même ou par l’intermédiaire d’une agence webmarketing.