Retard sur la construction du nouveau boulodrome couvert à Sablé-sur-Sarthe : ce que pense les joueurs

  • Posted by: Nirina
  • Date:

Samedi 5 novembre. On a remarqué un énorme engouement dans la maison de quartier Gastines sur Sablé-sur-Sarthe. En effet, on a remis sur table un projet qui tenait à cœur à plusieurs pétanqueurs de la région. Il s’agit du boulodrome couvert qui a fait l’objet d’une promesse depuis plusieurs mois maintenant.

Le projet de boulodrome couvert Sablé-sur-Sarthes mis en exergue lors d’une AG pétanque

Nicolas Renou, adjoint du maire et mandaté par la commune s’est alors prononcée lors de l’assemblée générale du club de pétanque de Sablé-sur-Sarthes. Malheureusement, celui-ci est loin de pouvoir convaincre les adeptes de la pétanque.

Pour avoir plus de conviction et de crédibilité, l’adjoint au maire en exercice, Nicolas Renou a tenu à rassurer les amateurs de sports de boules de sa ville. « On ne vous oublie pas », poursuit-il lors de l’AG qui s’est tenue à la maison de quartier Gastines. Malheureusement, ces propos n’ont pas été bien accueillis. Ils se sont même heurtés à l’impétuosité de certains membres du club de pétanque.

A ce titre, il faut d’abord souligner que l’AG s’est conclu avec l’élection de Thierry Gautier, personnage qui sera à la présidence du club pour l’exercice qui suit. Bien sûr, l’audience n’a pas manqué l’occasion de faire remarquer le non-avancement du projet de boulodrome couvert de Sablé-sur-Sarthes jusqu’à présent. Il ne faut pas oublier que cela fait des mois maintenant que cette promesse a été énoncée par la mairie. Malheureusement, aucune action concrète ne s’en est suivie.

Pour l’élu, il a été compliqué de fournir des explications plausibles. En effet, comment justifier le fait que la commune a privilégié d’autres disciplines comme le canoë-kayak ou le tennis ! Dans tous les cas, le message est clair. La pétanque « c’est notre troisième priorité » défend-il à maintes reprises. Ce message ne fait pas beaucoup d’heureux car même si leur sport favori était relayé au troisième plan, ce n’est pas du tout normal que les travaux n’ont même pas débuté après plusieurs mois.

Un retard qui fait de nombreux grincheux

Notons que le budget initial prévu dans la conception de cette infrastructure est déjà compris dans le budget de la commune cette année. Le budget stipule très bien le montant de 200 000 euros, et ce, depuis le conseil mis en place en avril dernier. Ce qui est surprenant, c’est que le projet ne semble pas avoir bougé d’un poil. Pour argumenter, Nicolas Renou affirme que ce retard aurait un lien avec la crise que rencontre les matériaux actuellement.

Faute de matière première, les prix ont tendance à s’envoler. Cette théorie est confirmée d’ailleurs par l’adjoint en charge du patrimoine bâti et de l’habitat Jean-Pierre Ferrand. Il acquiesce d’un hochement de la tête. Celui-ci ajoute qu’aujourd’hui, les dépenses totales pour la réalisation du boulodrome couvert de Sablé-sur-Sarthes seraient estimées à 350 000 euros et non plus 200 000 euros. Malheureusement, il est impossible pour les responsables de surpasser le budget établi au tout début. Il faut ainsi réfléchir à une solution quitte à faire des compromis.

Malgré les soupirs désolant des deux personnages publics, un membre de l’audience s’exprime : « Vous nous en parlez depuis deux ans et on dit qu’on en est encore au point de départ ! … On n’est pas fâchés, mais on est vexés. Et impatients. Vous nous assuriez que ça allait commencer cette année ! » Notons que le propos de ce dernier semble être partagé par de nombreux individus.

Pour détendre l’ambiance, les deux mandataires ont affiché les caractéristiques de la nouvelle infrastructure. A ce titre, celle-ci jouira de panneaux solaires et possèdera un toit avec un système de récupération d’eau ultra moderne. Cette eau accumulée servira à l’arrosage des terrains de la commune. Bien que cela semble alléchant, cela n’a pas suffi pour calmer les tensions.

Patienter jusqu’à 2026 ?

Après tout le discours sur le report de la construction effective, l’exaspération a mené une personne à questionner sur le commencement du projet de boulodrome couvert à Sablé-sur-Sarthes. La réponse des élus a été simple : « Ça avance ». Il leur serait, par ailleurs, impossible d’en dire davantage. La mairie est aujourd’hui en quête de collaborateurs et s’apprête d’ailleurs à nouer des partenariats pour l’instant. Ils font ainsi une nouvelle promesse : celle de finaliser le projet avant 2026, qui marque l’achèvement de l’actuel mandat.

Cette nouvelle est, bien sûr, loin de faire le bonheur des pétanqueurs. Bien que ce laps de temps paraît être une éternité, ils sont impuissants face à la situation. Puis, il ne faut pas oublier que ce boulodrome, on l’attend tout de même depuis 30 longues années. Pour relativiser, on retrouve tout de même une poignée de gens qui affichent un sourire nerveux sur leurs bancs respectifs.

Bref, c’est un échange qui n’a pas pu satisfaire les membres du club de pétanque. Dans tous les cas, il va falloir militer là-dessus plus tard pour voir ce projet de boulodrome couvert se concrétiser.